FLASH INFO

La Fédération des chasseurs du Gard fermera exceptionnellement à 12h00 le vendredi 14 août 2020

Especes - La Perdrix rouge

La Perdrix rouge

21/01/2016

La perdrix rouge (Alectoris rufa) est un oiseau de taille moyenne qui appartient à la famille des galliformes. La longueur de l’animal est de 32 à 34 cm et son envergure est de 47 à 50 cm. Le poids moyen de la poule est de 380 grammes et d’environ 400 grammes pour le coq.

La coloration de l’oiseau se caractérise par une bande frontale noire, fine qui s’étend autour de l’œil et forme un collier autour de la gorge. Elle se termine en un large bavoir de taches noires. Le reste du corps, notamment les flancs, est gris cendré, barré verticalement par des bandes noires et blanches. Le contour des yeux et les pattes sont rouges vermeils.

En nature, il est peu aisé de reconnaître les deux sexes. Cependant, lorsque les perdrix sont en couple on peut les distinguer par la taille ; le mâle étant plus grand que la femelle.
La taille des jeunes, comparée à celle des adultes, peut être un indicateur quant à leur âge. Les perdrix rouges sont considérées comme sub-adultes jusqu’à trois mois environ.

La perdrix rouge est une espèce sédentaire. Les adultes se rassemblent autour d’un groupe familial (coqs, poules, jeunes) appelé communément « compagnie ».
Le comportement pré-nuptial peut commence dès la mi-décembre, mais c’est à partir du mois de février que les groupes se dissocient. Commence alors la période de reproduction où il est possible d’observer la formation des couples.

Le nid est fait à même le sol, dans une dépression d’une vingtaine de centimètres de diamètre. La ponte intervient dès la mi-avril et compte en moyenne une douzaine d’œufs, qui seront couvés en moyenne entre 23 et 25 jours. De 30 à 50 % des nids peuvent être détruits. Dans ce cas, la poule peut pondre une nouvelle fois, on appelle alors cette ponte une ponte de recoquetage.

Lorsque survient la ponte, les animaux isolés sont plus nombreux. Puis, au fur et à mesure des éclosions, apparaissent les compagnies composées d’un adulte, parfois deux, et des jeunes de l’année.

Les jeunes poussins consomment essentiellement des insectes, notamment des fourmis. Lorsqu’ils deviennent sub-adultes ils consomment de plus en plus de végétaux. On estime que les adultes consomment 90% de végétaux notamment des graminées.