FLASH INFO

Le Fédération sera fermée au public les lundis 24 et 31 décembre 2018. Validations possibles sur le site internet...

Especes - Le Lièvre d'Europe

Le Lièvre d'Europe

21/01/2016

Le lièvre d’Europe, appartient à la famille des léporidés. Il est de taille moyenne, beaucoup plus grand que le lapin de garenne. Le poids moyen d’un lièvre adulte est d’environ 3,5 kilos pour les mâles et de 4 kilos pour les femelles.

Ses pattes arrière sont très développées, ce qui permet au lièvre de courir vite et d’avoir un aspect beaucoup plus fluide et moins sautillant que le lapin. Les oreilles sont longues et leur extrémité est noire.
Il n’y a pas de dimorphisme sexuel marqué. La distinction des sexes ne peut se faire qu’avec l’examen des organes génitaux.

Les mâles sont nommés bouquins et les femelles sont appelés hases.
L’âge des jeunes peut être défini approximativement par leur poids jusqu’à deux mois.

La palpation de l’articulation de la patte avant permet de déterminer l’âge d’un jeune lièvre. En effet, jusqu’à six mois le lièvre possède une excroissance de cartilage sur la base du cubitus.Sur des animaux morts, la pesée du cristallin permet de déterminer avec précision l’âge des lièvres.

Le régime alimentaire du lièvre est avant tout composé de graminées, de quelques plantes herbacées ainsi que des fruits ou des graines. Comme tous les lagomorphes, le lièvre pratique la caecotrophie, c’est-à-dire qu’il ingère ses crottes afin de tirer profit au maximum d’une alimentation de faible valeur alimentaire.Sa consommation en eau est peu importante car l’eau contenue dans son alimentation lui suffit.

Le lièvre est une espèce essentiellement nocturne. Le jour il se dissimule à même le sol on dit qu’il se gîte.
Le Lièvre est un animal sociable.

La nuit, il n’hésite pas à se regrouper, ainsi il n’est pas rare d’observer plusieurs animaux se nourrir dans la même prairie.
Le jour, le lièvre est plus solitaire et reste seul dans son gîte.
Cette espèce est sédentaire, son domaine vital est d’environ 200 hectares mais les jeunes sont très mobiles et peuvent faire plusieurs kilomètres avant de se fixer sur un territoire.

La maturité sexuelle chez la hase peut être physiologiquement acquise entre 3 et 4 mois. Toutefois, en nature, la première reproduction intervient plus tard.
La période de la reproduction est très étalée. Elle commence vers le mois de décembre et se termine en octobre avec les dernières naissances.

La hase met bas au bout de 42 jours de gestation. Quelques jours avant la mise bas, elle peut être fécondée à nouveau. Ce phénomène est appelé superfoetation.
Cette dynamique dans la reproduction permet un nombre de portées important par femelle, en moyenne de 3 à 4 par an pour environ 10 à 12 levrauts sur une année.

En général, moins de la moitié des jeunes nés dans l’année sont encore en vie à l’ouverture de la chasse. Le taux de mortalités chez les jeunes levrauts est supérieur à 50 %.