FLASH INFO

La Fédération sera exceptionnellement fermée le vendredi 22 février de 10h30 à 14h30...

Actualités à la une

Arrêté Oies

31/01/2019

Chers amis chasseurs,

Une première étape importante vient d'être franchie à travers la publication de cet arrêté de la chasse des oies en février. Comme vous avez pu le lire, il s'agit de chasser les oies rieuses et moissons du 1er  au 10 février, et les oies cendrées du 1er  au 28 février, avec un quota maximal de 4000 oiseaux. J'ai accepté de diminuer de 1000 oies le prélèvement, pour mettre toutes les chances de notre côté au Conseil d’État, en se référant aux petites quantités dérogatoires préconisées à l'article 9 de la Directive «oiseaux».

Vous savez également que ces prélèvements doivent faire l'objet d'un renseignement sur l'application "chassadapt". C'est le principe de "gestion adaptative" qui entre en fonctionnement pour la première fois en Europe, et qui peut enfin nous permettre d'adapter le cadre des prélèvements dans un nouvel espace-temps pour les espèces sur ou sous abondantes, et dans ce cas précis au-delà de la date de fermeture du 31 janvier.

Dans tous les cas, vous commencerez la chasse dès le premier février mais il faudra attendre la réponse du Conseil d’État sur cette nouvelle approche pragmatique de la gestion des migrateurs, et bien sûr la suspension de cet arrêté ou non. Cette réponse devrait arriver dans quelques jours.

Le dossier est néanmoins solide, et synthétise sur de nouveaux principes, cette politique cynégétique novatrice.

Ce dossier a également bénéficié, une fois n'est pas coutume, d'un soutien sans faille de la ministre Emmanuelle Wargon, dans la continuité du travail accompli par le ministre Sébastien Lecornu et après bien sûr l'arbitrage très clair du Président de la République Emmanuel Macron.

En attendant, je vous demande  d'être irréprochables dans vos comportements cynégétiques. Nous chassons les oies et rien d'autre ! Si vous avez connaissance de personnes ne respectant pas le cadre de l'arrêté, il faut immédiatement dénoncer ces dérives minoritaires qui peuvent remettre en cause l'ensemble de ces nouvelles dispositions.

Soyez également irréprochables dans le domaine fondamental du renseignement de vos prélèvements, même si je sais que tout le monde n'a pas de smartphone. Que les chasseurs s'organisent bien entre eux pour que tout soit déclaré en temps réel. En effet, la déclaration a une valeur globale, et cela n'a aucune importance si une personne déclare pour d'autres, du moment que chaque chasseur puisse le prouver immédiatement.

N'oubliez pas également que vous ne pouvez atteler que les espèces concernées par la chasse. A savoir les trois oies les 10 premiers jours, et les cendrées uniquement pour la suite. Tous les oiseaux non concernés par la chasse doivent rester spécifiquement dans le parc et uniquement dans le parc. Vider le parc de ses canards reste la meilleure mesure à prendre, en fonction des possibilités de chacun bien sûr !

Je vous écrirai à nouveau dès que nous aurons le retour du Conseil d’État, mais en attendant je vous souhaite un bon démarrage de la chasse des oies en février !

Amitiés en St Hubert

Willy SCHRAEN

Nos documents téléchargeables :